Aimer l’hiver à Hokkaidō !

Vivre à Hokkaidō, c’est devoir composer avec un hiver rigoureux qui dure plusieurs mois. Quand les premières photos de cerisiers en fleurs apparaissent sur les réseaux sociaux, ici toute la végétation porte encore les brûlures du froid et de la neige, et les températures demeurent fraîches.

Mais l’hiver est loin d’être une saison désagréable pour les habitants de Hokkaidō et beaucoup de gens ici aiment cette saison. C’est, quant à moi, ma saison préférée, pour tout un tas de raisons. Bien évidemment, il y a toujours un moment où j’en ai marre, où je suis jalouse des autres qui vivent déjà leur printemps… Dans ces cas-là, je pense aux désagréments de l’été que l’on n’a pas ici, comme les ゴキブリ(gokiburi, les cafards locaux) ou la chaleur intense. Mais surtout, je me rappelle de mes règles d’or pour profiter de l’hiver en pays de neige.

Exif_JPEG_PICTURE
Vue sur Hakodate à la mi-mars

Règle no1 : Sortir
La tentation est grande de rester au chaud à la maison, à regarder la télévision ou à lire, le chat sur les genoux. Si cette situation peut convenir à plusieurs personnes, elle a tendance à me déprimer. Je me force donc à sortir régulièrement, même s’il fait froid. L’idéal, c’est de faire un sport d’hiver. Pas la peine d’être un pro des pistes pour bien profiter d’une promenade en ski de fond ou en raquette, j’en suis la preuve vivante !

Photo 2 - Froid.jpg

On peut aussi plus simplement profiter des paysages hivernaux en marchant. L’hiver offre de multiples occasions de prendre de belles photos, ce qui est une motivation supplémentaire pour se promener. Au bout de quelques heures de balade, quand je commence à avoir du mal à supporter le froid, je me réfugie dans un café que j’aime pour savourer une boisson chaude tout en papotant avec des personnes que j’apprécie. Rien de tel pour se réchauffer, à l’intérieur comme à l’extérieur !

Froid - Photo 3.jpg
Sur le lac Onuma, fin février

Règle no2 : Se lever tôt
Le Japon porte bien son nom de pays du soleil levant : ici, le soleil se lève bien plus tôt qu’en France ! Mais cela a un revers, et la nuit tombe aussi plus tôt. L’hiver, à Hakodate, le soleil se couche autour de 17h00, 16h30 dans les jours les plus courts. Ainsi, si on se lève par exemple à 10h, on aura peu de temps pour profiter de la lumière du jour. Et c’est bien connu, le manque de lumière a une influence négative sur le moral.

photo-4-froid
On profite des journées ensoleillées !

Les jours de travail, il faut aussi se lever plus tôt. En effet, quel que soit votre mode de transport, les routes et les trottoirs étant gelés, il vous faudra plus de temps pour vous rendre au boulot. Pour vous donner une idée, quand je travaillais à temps plein au lycée, je devais me lever 1h plus tôt l’hiver (à 5h du mat’, donc) pour arriver à l’heure à l’école. Et cela peut paraître idiot, mais s’habiller pour sortir l’hiver prend plus de temps qu’au printemps ou en été… Sans compter la voiture à déneiger si vous conduisez, bref, ça n’en finit plus !

 

photo-5-froid
La route en bas de chez moi en ce moment
photo-5-bis-froid
Rouler par temps de neige

De plus, dans certaines entreprises, c’est le personnel qui déneige le parking et/ou les trottoirs devant le bureau. On appelle cela le 雪かき (yukikaki) et c’est un des premiers mots que l’on apprend en arrivant à Hokkaidō. Certaines personnes arrivent tôt pour déneiger, pour ne pas empiéter sur leur temps de travail, et vous devrez arriver tôt aussi pour ne pas passer pour un tire-au-flanc. Et puis, vous n’avez pas non plus envie de vous retrouver avec la plus grosse pelle, celle qui pleine de neige est impossible à soulever.

photo-6-froid
Tempête de début mars

Règle no3 : Bien manger
De nombreuses personnes ont tendance à grossir en hiver (c’est mon cas, pas de bol !) et le premier réflexe, le mauvais, est de se dire qu’on va faire un petit régime. Erreur ! Vivre dans une région froide, c’est mettre son corps à rude épreuve. Ici, le froid ne dure pas deux ou trois semaines, mais trois ou quatre mois, et croyez-moi c’est dur pour le corps.

photo-7-froid
Merci Hokkaidō de produire du fromage à raclette !

 

photo-9-froid
Kara-miso ramen, des nouilles épicées parfaites pour se réchauffer !

Règle no4 : Aller au onsen
Il y a de nombreuses sources d’eau chaude à Hokkaidō et ce serait dommage de ne pas en profiter. Il n’y a rien de plus agréable que de se prélasser dans un bain extérieur quand il neige. Ça réchauffe et en plus, ça fait du bien au corps qui est tout courbaturé l’hiver. Parce que marcher sur la neige et, encore plus pénible, sur de la glace, tout crispé pour ne pas glisser, ça fait mal partout.

Règle no5 : S’hydrater et y aller franco sur le déo
On dirait un conseil d’été, mais non vous ne rêvez pas, c’est bien un conseil d’hiver ! Le froid, souvent mordant, fait beaucoup de mal à la peau. Il est donc primordial de bien se crémer. Mais s’hydrater signifie aussi boire de l’eau. L’air est ici parfois tellement sec qu’après cinq minutes de marche, je me retrouve assoiffée, bien plus qu’en été.

Marcher est aussi source de transpiration, même par moins 10 degrés. Oui, on peut crever de chaud malgré des températures négatives ! Mais pour la transpi, le pire ce sont les intérieurs, souvent bien trop chauffés à Hokkaidō (ce n’est pas pour rien qu’ici les gens s’enfilent des crèmes glacées en hiver). Pour vous donner une idée de la situation, ici je ne transpire quasiment pas l’été, mais l’hiver c’est une vraie galère.

 

photo-10-froid
Omikuji après le Nouvel An

 

Règle no6 : Fuir les jeans !
L’hiver, je suis très souvent en short… avec des collants bien chauds évidemment ! Pas forcément des collants en laine, plus souvent des collants noirs qui tiennent chaud. J’évite le jean, qui devient très froid au contact de l’air et qui frotte sur la peau. Pour le manteau, pas la peine de se ruiner si on ne travaille pas dehors toute la journée, il ne fait pas froid à ce point-là.

Il est important de protéger ses extrémités (mains, pieds, tête) car ce sont les endroits les plus sensibles au froid. Même si ce n’est pas très sexy, il faut mettre un bonnet, car notre chaleur interne a tendance à s’échapper par notre tête. Là encore, pas besoin de se ruiner, j’achète les miens chez Daiso, les magasins à 100 yens. Aussi, il faut avoir de bonnes bottes car les trottoirs sont franchement glissants. Là par contre, il vaut mieux investir (et je conseille les bottes Sorel). Et en plus, une bonne paire de bottes évite d’avoir froid aux pieds !

photo-12-froid
C’est pas beau, l’hiver ?

Chercher à lutter contre l’hiver, c’est une bataille perdue d’avance. Il est là pour durer, et il reviendra à coup sûr l’an prochain. Alors autant voir le bon côté des choses et profiter des joies offertes par cette belle saison. Quand on est mentalement et matériellement bien préparé, il n’est pas du tout difficile de passer un long hiver, cela peut même être agréable. J’espère vous avoir donné envie de visiter Hokkaidō en hiver !

 

Publicités

5 réflexions sur “Aimer l’hiver à Hokkaidō !

  1. tetoy

    Vi vi vi moi je veux ben venir en hiver 🙂
    Mais faudra attendre encore un long moment XD
    J’aurais tendance à rester au chaud en hiver, mais si je vois de la si belle neige dehors, je pense que je ne resterais pas longtemps à l’intérieur.
    Merci pour les astuces diverses et variées ^^

    1. Salut et merci pour ton commentaire ! C’est toujours tentant, à un moment ou à un autre de rester enfermé… mais le froid ici (le bien froid), ça commence dès novembre et ça dure jusqu’en mars, alors à un moment donné il faut en prendre son parti et aller jouer dehors ^_^ Les jours sans vent, ce n’est pas si terrible que ça, et en plus on a souvent de belles journées ensoleillées. C’est mieux qu’un hiver gris et pluvieux, non ?

      1. tetoy

        Hello ! Ah oui j’échangerais volontiers l’hiver pluvieux, gris, venteux, froid, très froid, puis plus doux… A tomber malade pendant toute la saison ! La neige + le soleil, c’est le top 🙂 En plus, profiter de la neige avec les enfants, ça permet de bien bouger. Avec une luge par exemple. Aaaaah tu m’as donné envie ! 😉

  2. Céci セシリア

    Super article ! Je me posais justement la question de la meilleure saison pour visiter Hokkaido !

    Mon rêve serait de visiter le Japon à toutes les saisons : mais je me suis toujours dit que je garderais Hokkaido pour l’été, histoire de ne pas trop souffrir de la chaleur humide qui sévit au Japon.

    Ça a l’air vraiment très beau en tout cas… Même en vivant dans le nord de la France, j’ai l’impression qu’on n’a plus d’hiver ici, et j’avoue que ça me manque : voir un joli tapis de neige en sortant de chez soi, et entendre le sol craquer sous ses pas… Ton article me fait drôlement envie !

    1. Coucou Céci ! Il est tout à fait possible de visiter Hokkaido en hiver, mais il faut être prêt au froid. De plus, ça limite tout de même les déplacements, parce que les routes sont mauvaises. À Hakodate, ça va encore, parce que nous sommes au sud de l’île. Il y fait moins froid et il y tombe moins de neige. L’été, nous n’avons que quelques jours de chaleur intense, et encore pas tous les ans, mais ce n’est rien comparé à Tokyo (sauf qu’on n’a pas la clim ici).
      J’espère que tu viendras nous rendre visite un jour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s