Mon année 2015 à Hokkaido

Début janvier est un moment propice pour faire le bilan de l’année écoulée. J’ai recensé les activités réalisées en 2015, et je comprends mieux maintenant pourquoi je suis si fatiguée…

Travail et fiesta
Ces deux mots pourraient presque suffire à résumer mon année 2015. Fin février, je terminais mon premier emploi ici, pour débuter le nouveau en avril. En effet, depuis la rentrée scolaire 2015, je suis professeur d’anglais et de français dans un lycée. Et ce travail est très exigeant : je travaille en moyenne 50 à 60 heures par semaine, du lundi au samedi midi. Et pour libérer le stress accumulé dans la semaine, je sors beaucoup… vraiment beaucoup ! J’ai compté 50 soirées inscrites à mon agenda 2015, et ce ne sont que celles qui étaient prévues d’avance. Bien évidemment, cette combinaison travail/fiesta est épuisante. En ce début d’année, malgré plusieurs jours de vacances, je suis littéralement éreintée.

La promotion du français à Hakodate
En plus de mon travail régulier, je travaille à la promotion du français et de la culture française dans ma ville. Je donne une fois par mois des cours de français à l’association franco-japonaise d’Hakodate, ainsi que dans un centre communautaire (depuis le mois de juin).

En février, j’ai fait une présentation sur la cuisine française dans un restaurant de la ville. Pour cela, je me suis associée avec M. Sekikawa, chef du restaurant Le Climat, qui a gentiment préparé un menu spécial « Normandie » pour l’occasion.

Article présentant l'activité cuisine française.
Article présentant l’activité cuisine française.

En septembre et en novembre, j’ai remplacé un ami japonais professeur de français pour quelques cours. Donner d’autres cours après une journée de travail déjà bien chargée était difficile, mais avoir des élèves motivés est vraiment gratifiant.

En octobre, j’ai donné une conférence sur la culture populaire française contemporaine à l’Université d’Éducation du Hokkaido. Parler 1h30 en japonais a été un vrai défi, mais j’ai parfois réussi à glisser des petites blagues qui ont fait rire l’audience, donc je pense m’en être plutôt pas mal tiré.

En décembre, j’ai participé à un « Café français » avec des étudiants de l’Université d’Éducation du Hokkaido. Nous avons regardé un film, et mon amie Mizuki et moi avons ensuite répondu aux questions des participants.

Présence médiatique
En 2015, je suis apparue 6 fois dans les journaux locaux (Hakodate Shimbun ou Hokkaido Shimbun), à peu près autant que l’an passé. Ma dernière apparition dans le journal cette année fut à l’occasion des attentats terroristes du 13 novembre.

Hokkaido Shimbun, attentats de Paris
Hokkaido Shimbun, attentats de Paris

Je suis également passée deux fois sur la station de radio locale, FM Iruka. Malgré le stress du direct, c’est un exercice que j’aime bien.

FM Iruka, septembre 2015
FM Iruka, septembre 2015

Enfin, j’ai eu la chance d’apparaître quelques secondes dans un film, Hakodate Coffee. Ma performance était plutôt médiocre, mais j’ai eu la chance de passer un peu de temps avec le beau Kikawada Masaya.

 

Avec Kikawada Masaya
Avec Kikawada Masaya

Les cliniques, et moi, et moi, et moi…
Je ne crois pas avoir fréquenté autant les cliniques qu’en cette année 2015. Tout d’abord, au mois d’avril, je me suis faite opérée pour la myopie, et cela a vraiment changé ma vie ! Ensuite, en mai et juin, j’ai eu des problèmes dentaires et j’ai dû aller chez le dentiste de nombreuses fois. Ma plus grosse surprise a été le prix des soins, dérisoires… Fin août, je manque une marche dans un escalier, et en agrippant la rampe, je me retourne le pouce. Comme j’avais très mal, je suis allée à l’hôpital mais je n’avais heureusement rien de cassé. Et pour finir l’année en beauté, début décembre, je ressens une vive douleur au rein. Après avoir consulté l’infirmière de l’école, mes collègues décident de m’emmener à la clinique, où l’on me diagnostique un calcul rénal. Rien de bien grave donc, mais assez douloureux tout de même.

De belles rencontres
Mais 2015, ce fut surtout de nombreuses et belles rencontres, et particulièrement ma rencontre avec deux femmes exceptionnelles, Manon et Mizuki. L’une a une admirable capacité à s’adapter et à sociabiliser, et l’autre une volonté de fer et beaucoup d’idées. Toutes deux m’inspirent, et je les remercie sincèrement de leur amitié.

2015 en photo, mois par mois

Janvier
En ce début d’année, j’accompagne des enfants à Mori, pour un camp en anglais. Nous avons fait toute sorte d’activités, et notamment une grosse virée en raquettes. Certaines petites filles se sont aussi amusées à me dessiner.

Vue par les enfants, 1
Vue par les enfants, 1
Vue par les enfants, 2
Vue par les enfants, 2

Février
Il fait froid, et il y a pas mal de neige. Le 1er février, je participe à une activité sculpture sur glace à Onuma, en tant qu’accompagnatrice d’étudiants étrangers. Mon équipe a tenté de réaliser un Pikachu, qui au final ressemble plutôt à un lapin debout.

Sculpture Pikachu
Sculpture Pikachu

Les 6 et 7, je suis à Sapporo, pour le yuki matsuri. Les sculptures qui ont été réalisées là-bas sont gigantesques et magnifiques, rien à voir avec notre Pikachu…

Sculpture Star Wars, Sapporo yuki matsuri 2015
Sculpture Star Wars, Sapporo yuki matsuri 2015

Le 21, je retourne à Onuma, pour participer à un éco-tour. Notre guide accompagnateur est fascinant, et il nous amène marcher sur le lac gelé.

Marche sur le lac Onuma
Marche sur le lac Onuma
Le Mont Komagatake sous la neige
Le Mont Komagatake sous la neige
Pêche sur le lac
Pêche sur le lac

Mars
Le jours du printemps, il n’y a plus de neige dans les rues d’Hakodate. Je débute mes cours de photo avec une copine photographe professionnelle, mais je suis très mauvaise. Néanmoins, ce nouveau loisir m’enthousiasme et change radicalement ma vue sur les choses qui m’entourent.

Mon premier cours de photo
Mon premier cours de photo

Avril
En ce début de mois, je suis très occupée, car je me fais opérer des yeux et c’est la rentrée scolaire. J’en profite quand même un peu et, le 19, j’assiste à un concert de rock qui est l’occasion pour moi de tester mon appareil photo dans un endroit sombre. Et ce sont les membres du groupe active-A qui font office de cobayes.

Shimada-san, active-A, voix et guitare
Shimada-san, active-A, voix et guitare
Tanaka Kenji, active-A, guitare
Tanaka Kenji, active-A, guitare
Shimada-san, active-A, voix et guitare
Shimada-san, active-A, voix et guitare

À la fin du mois, bien qu’il fasse encore frais, les cerisiers ont commencé à fleurir. Et le 29, c’est hanami, avec comme repas un jingisukan, un plat à base d’agneau très populaire à Hokkaido.

DSC_0043

DSC_0060

Hanami 2015, Goryokaku
Hanami 2015, Goryokaku
Hanami 2015, Goryokaku
Hanami 2015, Goryokaku
Jingisukan
Jingisukan

Le dernier jour d’avril, je me balade dans le quartier Horai-cho, et je prends ma photo préférée de toute l’année, celle de ce bateau de pêche.

Bateau de pêche, Horai-cho
Bateau de pêche, Horai-cho

Mai
La Golden Week est particulièrement avantageuse cette année, et, en ce début mai, j’en profite pour me promener. Cette fois, je traîne dans le quartier Funami-cho, complètement délaissé par les touristes malgré sa richesse et sa beauté : le temple Koryu-ji, le cimetière des étrangers, le Jizo-ji…

Koryu-ji, Hakodate
Koryu-ji, Hakodate
Koryu-ji, Hakodate
Koryu-ji, Hakodate
Jizo-ji, Hakodate
Jizo-ji, Hakodate

Le 3, direction la très jolie petite ville d’Esashi, pour participer au défilé des nouveaux mariés. Je ne m’attarde pas sur Esashi maintenant, car j’aimerais vraiment écrire un article à son sujet bientôt.

Dans le défilé des nouveaux mariés
Dans le défilé des nouveaux mariés
Les participants au défilé des nouveaux mariés
Les participants au défilé des nouveaux mariés
Les nouveaux mariés
Les nouveaux mariés

Le 17, je participe à un autre défilé costumé. Comme je suis Française, on me donne un costume militaire français, et j’ai même le droit à un porte-drapeau.

IMG_1601 IMG_1607

Juin
En juin, mon mari et moi décidons de profiter d’Onuma et nous restons une nuit à l’hôtel Prince Hôtel. Au menu, balade à vélo et onsen. Tout comme Esashi, Onuma mérite son propre article, alors j’y reviendrai.

Le Mont Komagatake en été
Le Mont Komagatake en été
Balade à vélo
Balade à vélo

Juillet
Direction le cap Tachimachi, l’un des plus beaux lieux naturels d’Hakodate.

Cap Tachimachi, été 2015
Cap Tachimachi, été 2015
Le calmar, symbole d'Hakodate
Le calmar, symbole d’Hakodate

Août
Retour en France pour deux semaines de vacances. Je profite de ma famille et de ma meilleure amie, de la bonne bouffe, de la plage. Bref, je me ressource !

Septembre
Fin septembre, nouvelle visite à Esashi (je dois vraiment écrire un article sur cette charmante ville). Au programme, visite de la ville, petit festival, plantation d’arbres, balade en forêt. Mais je vous reparlerai d’Esashi, c’est promis !

Balade en forêt, Esashi
Balade en forêt, Esashi

Je me balade aussi dans le quartier Motomachi d’Hakodate.

Ropeway - 1

Octobre
Le 11 octobre, c’est le Burning Rock Festival. L’occasion d’écouter de la musique à fond, et de voir des gens aux goûts vestimentaires et capillaires douteux.

Le groupe Divaid, Burning Rock Festival 2015
Le groupe Divaid, Burning Rock Festival 2015

Burning Rock 2015 - 11

Le 12 octobre, c’est l’ascension du Mont Komagatake, volcan situé à Onuma. Il fait déjà froid au sommet, j’ai bien fait de mettre mon manteau de ski. L’ascension est plutôt raide, mais le paysage est magnifique et je compte bien la refaire !

Notre objectif, le Mont Komagatake
Notre objectif, le Mont Komagatake
Vues sur les lacs Onuma et Konuma
Vues sur les lacs Onuma et Konuma
Arrivée au sommet !
Arrivée au sommet !

Novembre
Je suis très prise par mon travail quasiment tout le mois. Le 27, c’est la traditionnelle soirée Thanksgiving de l’association nippo-américaine de la ville et le 28, mon mari et moi sommes invités à un dîner en présence de l’Ambassadeur canadien, de passage à Hakodate pour l’inauguration du festival Christmas Fantasy.

Visite de l'Ambassadeur canadien à Hakodate
Visite de l’Ambassadeur canadien à Hakodate
La dinde du Thanksgiving 2015
La dinde du Thanksgiving 2015
Début de Christmas Fantasy 2015
Début de Christmas Fantasy 2015

Décembre
Ce dernier mois pourrait à lui seul faire l’objet d’un article tellement j’ai eu d’activités ! Le 20, je retourne à Esashi, où je découvre qu’il est possible de jouer du shamisen avec une pelle.

Scope shamisen, le chemisent joué avec une pelle
Scope shamisen, le chemisent joué avec une pelle
Mer du Japon, Esashi
Mer du Japon, Esashi

Le 23, un chef d’entreprise du coin nous invite mon mari et moi à son traditionnel mochitsuki. Il y a énormément de monde, et c’est super sympa. Un monsieur vient même faire des soba.

Mochitsuki 2015
Mochitsuki 2015
Fabrication de soba
Fabrication de soba
Et voilà, les soba sont prêtes !
Et voilà, les soba sont prêtes !

Et pour 2016, alors ?

Du point de vue professionnel, je ne sais pas encore ce qu’il adviendra de mon emploi après mars. En effet, le poste que j’occupe actuellement est réservé à un anglophone, et je suis là uniquement parce que l’école n’a trouvé personne pour l’année scolaire 2015-2016. D’un côté, ça m’embêterait de perdre un emploi sympa et de quitter mes collègues qui sont supers, mais si c’était le cas, cela me permettrait de travailler sérieusement à un projet auquel je pense depuis plus d’un an.

En ce qui concerne ce blog, je me rends compte que je n’ai écrit que deux articles en 2015, et j’en suis bien désolée. Au fur et à mesure de l’écriture de ce bilan, je me disais que j’aurais vraiment eu matière à écrire beaucoup de choses. Si je n’ai quasiment pas écrit, c’est bien sûr parce que je suis très occupée mais aussi parce que je n’arrivais pas vraiment à voir la direction que je voulais donner à ce blog. Mais j’y ai beaucoup réfléchi, et je crois avoir trouvé ce que je veux faire.

Pour Hokkaido, 2016 sera une année très importante, voire historique, puisque le Shinkansen arrivera sur l’île le 26 mars. À Hakodate, beaucoup de gens attendent cette arrivée avec beaucoup d’impatience, et je vous avoue que moi aussi.

Merci à toutes les personnes qui sont passées sur ce blog en 2015, promis, je ferai mieux en 2016 !

Publicités

4 réflexions sur “Mon année 2015 à Hokkaido

  1. katzina

    Bonne année 2016 !
    C’est génial tout ce que tu fais pour promouvoir la langue et la culture française dans ta ville ! On dirait bien que tu est devenue une célébrité locale 😀 Tu tires vraiment avantage du fait d’habiter une « petite » ville (mais je voudrais pas non plus avoir l’air de me trouver des excuses ^^). J’ai hâte de savoir quels sont tes projets pour la suite en tout cas !
    Pour ton blog, ne te prends pas la tête et fais ce que tu veux, le principal c’est que tu prennes plaisir à écrire sur tes activités et ta ville, les monsieur et madame je sais tout qui écrivent des trucs pas du du personnels pour avoir de l’audience on s’en fiche ^^.

    1. Merci Katzina ! Bonne année à toi aussi !
      Effectivement, je ne pourrais pas faire tout ce que fais en étant dans une grande ville. Être la seule Française a aussi des avantages. En passant, j’avais beaucoup aimé ton article sur le choix carrière vs. famille. Ça fait partie des questions que je me pose aussi, et tu avais très bien expliqué la situation.

  2. Bonne année !
    Youpi un nouvel article !
    Tout comme Katzina, je suis épatée par tout ce que tu fais pour la promo de la France, du français etc.. C’est juste incroyable.
    Tu me donne très envie d’être dans un mois pour pouvoir venir à Hokkaido ! J’hésite toujours sur ce que je vais faire le 3ème jour, Hakodate me tente bien finalement. A voir en fonction de mon budget.

    Je te souhaite plein de bonnes choses pour 2016 ^^

    1. Bonne année Béné ! Merci pour ton message. J’espère que tu passeras de bons moments à Hokkaido, et que tu prendras plein de jolies photos pour ton blog. Si tu as du temps pour venir à Hakodate, il me fera plaisir de te rencontrer !
      Je te souhaite aussi le meilleur pour 2016 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s